DSC_6645-1024x683

Séminaire de formation sur les risques d’incendie et d’explosion des entreprises Séminaire conjoint SCG-Ré et Aveni-Ré

Placé sous le parrainage du Ministère de l’Economie de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, la cérémonie d’ouverture des travaux du séminaire de formation portant sur le thème : « La prévention des risques d’Incendie et d’Explosion des Entreprises » s’est tenue le 25 septembre 2017 à l’Hôtel Boulevard de Libreville.

Cette cérémonie a été marquée par la présence de Mme Edwige BETAH ESSOUKOU, Ministre Déléguée auprès du Ministre de l’Economie de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable, du représentant du Secrétaire Général de la CIMA, du Directeur National Adjoint des Assurances, de l’Administrateur-Directeur Général de la SCG-Ré Dr. Andrew GWODOG et d’ Aveni-Ré El Hadj Seybatou AW, des directeurs généraux des sociétés d’assurances et de courtages d’assurances gabonaises et de nombreux séminaristes du Gabon et ceux venus du Congo, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun.

L’Administrateur-Directeur Général de la SCG-Ré Dr. Andrew GWODOG a dans son propos liminaire rappelé les différents sinistres survenus au Gabon et dans la CIMA, en mettant l’accent sur l’intérêt de protéger les industries et les commerces de nos pays. Protéger nos pays c’est surtout « protéger les commerces et les industries, c’est protéger également nos économies et asseoir une meilleure politique de prévention des risques d’incendie et d’explosion des entreprises ».

Ce fut également l’occasion pour Mme Edwige BETAH ESSOUKOU de mettre l’accent sur l’importance de la prévention « conformément à la politique de diversification économique initiée par Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, à travers son Plan Stratégique Gabon Émergent. Les secteurs industriel et commercial occupent une place de choix et doivent constituer un des piliers essentiels du développement économique du Gabon en particulier et de l’Afrique en général. Mais ce pilier ne peut entièrement jouer son rôle que s’il tient compte des exigences de qualité. L’une de ces exigences est celle de la sécurité qui se manifeste via la prévention. Ne dit-on pas « mieux vaut prévenir que guérir ! ».

Ce séminaire international qui a réunis pendant 5 jours près de 75 participants et coorganisé par la SCG-Ré et Aveni Ré a permis de répondre à un besoin des entreprises faisant suite à la recrudescence des sinistres importants dans la Zone CIMA et à l’insuffisance de prévention au niveau des principaux acteurs : Entreprises, Conseils, Assureurs, Pouvoirs publics etc.

Sans revenir sur les nombreux échanges au cours de ces cinq journées, les recommandations issues de ce séminaire sont :

  • La création d’un Comité National de Prévention des Risques au Gabon ;
  • La création d’un Comité Professionnel des Tarifications des Grands Risques ;
  • La Souscription obligatoire d’assurances, notamment la TRC, la RC Construction, la RC Décennale pour l’accès aux Marchés de l’Etat, la RC des Professions Libérales et la Multi Risques Habitation;
  • La Stricte application des dispositions Légales Nationales et Communautaires en matière d’assurances (Article 308 du Code CIMA et Article 200 du Code des Hydrocarbures du Gabon conformément à la Loi n° 11/2014 du 28 août 2014);
  • Le lancement immédiat d’une mission de contrôle auprès des compagnies d’assurances, mission composée notamment du Ministère en charge du pétrole, de la Direction Nationale des Assurances, de la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance, de la Fédération Gabonaise des Sociétés d’Assurances ; aux fins de vérification de l’effectivité de la rétention de la part légale de 25% des primes d’assurances pour toutes les sociétés opérant dans le secteur pétrolier au Gabon, d’amont en aval;
  • L’organisation à Port-Gentil, du 23 au 25 novembre 2017, d’un séminaire national sur « L’Energy Package Policy », pour la garantie des risques des activités de la chaîne pétrolière.

Enfin ce séminaire devrait permettre à la SCG-Ré et son partenaire Aveni-RE d’affiner une stratégie proactive, impliquant l’ensemble des parties prenantes, et tenant en considération les diverses résolutions et recommandations issues de ce séminaire.