CONSTAT AMIABLE/FEGASA/SING: Accélérer la procédure de règlement des sinistres par la dématérialisation du constat amiable

« L’amélioration de la cadence de règlement des sinistres », tel était le thème de la 2ème édition des Assises de Régulation du Secteur de l’Assurance (ARESA) qui se sont tenues à Libreville, du 1er au 3 mars 2018. Au terme de celles-ci, toutes les parties intervenant dans la chaîne de règlement des sinistres ont convenu de « mettre en place des mécanismes permettant d’accélérer le traitement des sinistres matériels automobiles ».

En février 2019, nous avons procédé au lancement officiel du « Constat Amiable », un formulaire à remplir juste après la survenance d’un accident de la route, expliquant les circonstances de celui-ci, et qui sera utilisé par les assureurs lors de la prise de décision sur les responsabilités et les indemnisations. Rendu obligatoire depuis octobre 2019, le constat amiable est devenu un élément incontournable du dossier de sinistre automobile au Gabon.

Consciente de la place qu’occupent les Nouvelles Technologies dans les perspectives de développement de l’assurance, la Fédération Gabonaise des Sociétés d’Assurances (FEGASA) a sollicité le concours de la Société d’Incubation Numérique du Gabon (SING) pour la dématérialisation du constat amiable.

C’est dans ce contexte, qu’une délégation conduite par son Directeur Général, Monsieur Yannick EBIBIE NZE, s’est rendu au Siège de la SCG-Ré, le 24 octobre 2019, pour la présentation dudit projet.

Devant une assistance composée de la Direction Générale, des Managers de la SCG-Ré et du Secrétaire Général de la FEGASA, la délégation du SING, après une brève présentation de la structure et de son impact sur le plan national, a procédé à une démonstration de l’application. Il importe de préciser que le constat amiable sera rempli via un téléphone par synchronisation des téléphones des parties concernées par l’accident.

On y retrouve, sous forme d’un questionnaire facile à remplir, toutes les questions du constat amiable physique. Les informations relatives à l’assurance, les informations relatives au véhicule et la description de l’accident sont renseignées, puis une fois validées, envoyées directement à l’assureur via un fichier « pdf » avec photos en pièces jointes.

L’assureur accusera réception du constat amiable dématérialisé en générant un numéro de sinistre unique qui permettra à l’assuré de suivre son dossier. Ce procédé est indispensable pour la création d’une base de données unique.

Après une série de questions/réponses, des suggestions ont été retenues pour l’amélioration de l’application et l’élaboration de son modèle économique.

La présentation s’est achevée par une séance de travail entre la SCG-Ré et la SING sur des perspectives de collaboration entre les deux structures aux fins de l’amélioration de la gestion de la réassurance sur le plan national et international.