Société de réassurance de droit gabonais créée le 22 février 2012, la SCG-Ré est une initiative de l’Etat Gabonais et des sociétés d’assurances du Gabon. La création de la SCG-Ré est le symbole du partenariat « Public-Privé » s’inscrivant dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), à travers le pilier « Gabon des Services » et impulsé par Son Excellence Monsieur le Président de la République , Chef de l’Etat , Ali BONGO ONDIMBA

La SCG-Ré a pour mission de gérer, au nom et pour le compte de l’Etat Gabonais, la Cession Légale sur les primes et cotisations des sociétés d’assurances exerçant au Gabon. Elle est également chargée de recevoir les acceptations facultatives en réassurance conventionnelles (facultatives et traités).

En partenariat avec des rétrocessionnaires de renommée mondiale, la SCG-Ré offre directement aux cédantes africaines, ou par l’intermédiaire de son réseau de courtiers en réassurance, d’importantes capacités de souscriptions en traités (conventionnels et facultatives), dans toutes les branches d’assurance (RC Générale, RC des Mandataires Sociaux et Professions Libérales, RC Automobile, Individuelle, Accident, Transports maritime ou non, Aviation, Risques Pétroliers et Gaziers, Risques Techniques, Grande Branche, Prévoyance, Groupe Décès, Groupe Emprunteur).

La SCG-Ré a pour ambition de rejoindre le cercle très fermé des Leaders du marché de la réassurance en Afrique subsaharienne dans un premier temps, et du Continent dans un second temps. Pour atteindre son « Ambition Africaine », la SCG-Ré s’appuie sur des valeurs de Solidarité, de Protection et de Respect des Engagements.

ambition

Les premiers exercices de la SCG-Ré s’inscrivent pleinement dans la concrétisation de son ambition. En effet, les objectifs fixés dans le cadre du premier Plan Triennal 2014-1016, ont tous été atteints, comme le confirme les taux de réalisation des principaux indicateurs de performance, qui ont été largement supérieurs à 100% dès 2015.

Marqué par les tensions électorales qui viennent s’ajouter à la tension économique générée par la baisse du prix du baril de pétrole, l’exercice 2016 a enregistré un montant de primes acceptées de 11,3 milliards de F CFA contre 14,3 milliards de F CFA en 2015, soit une régression de 24%.

Sur le plan financier, dans le cadre de son développement maîtrisé, la SCG-Ré a mis l’accent sur le renforcement de sa solidité financière et sur sa rentabilité. Ainsi, ses Fonds propres sont passés 7,4 milliards de F CFA en 2015 à 7,5 milliards de F CFA en 2016.

Sa situation patrimoniale s’est apprécié de 8% passant d’un total Bilan de 20,7 milliards F CFA en 2015 à 22,4 milliards F CFA.

L’activité financière quant à elle a généré de 592 millions F CFA d’intérêts issus des placements financiers et des obligations, soit une progression de 23% par rapport à l’exercice précédent et un excédent budgétaire de 18%.

Les ratios prudentiels de la société sont conformes au secteur d’assurance et de réassurance. Le ratio combiné s’est amélioré en passant de 62% à 77%, ce qui n’est pas le cas de la rentabilité du capital qui a baissé de 4 points en passant de 15% à 11%.

A l’issu du conseil d’Administration du 02 juin 2017, les actionnaires ont adressé des félicitations à l’ensemble du personnel pour les efforts fournis dans le contexte difficile qui caractérisé l’exercice 2016. Le résultat de l’exercice soit de FCFA 569 millions a été entièrement affecté en provision pour augmentation du Capital afin de se conformer aux nouvelles exigences règlementaires de la CIMA.

Le nouveau Plan Triennal 2017-2019 de la SCG-Ré va capitaliser sur les fondamentaux mis en place au cours de la période précédente, afin de pouvoir, par ses actions de proximité, renforcer sa présence sur le continent et enregistrer des taux de progression largement au-dessus de 60% sur l’ensemble de ses marchés régionaux.

A horizon 2019, son développement commercial devra contribuer à l’élargissement de son réseau de partenaires et permettre ainsi, de réaliser un peu plus de 75% de ses Primes Acceptées hors du Gabon.

ouallonsnous