Clap-APE

APE: Clap de fin pour la campagne de souscription et de placement de la SCG-Ré

La campagne de souscription relative à l’opération d’augmentation du capital social par Appel Public à l’Épargne de la SCG-Ré s’est achevée ce mercredi 30 novembre 2022. Pendant un (1) mois, le réassureur gabonais a sillonné l’ensemble des villes du Gabon, des pays de la CEMAC, certains pays de l’UEMOA et enfin la France.

 

Dans le but de diversifier ses sources de financement et de financer l’expansion de ses activités au-delà du territoire Gabonais, conformément à son Plan Stratégique et de Développement « PSD 2022-2027 », l’Assemblée Générale Mixte réunie en date du 07 février 2022, a approuvé le principe de mobilisation des ressources financières à travers une émission d’actions nouvelles par Appel Public à l’Epargne sur le marché financier de l’Afrique Centrale, pour un montant de 5.000.000.000 de FCFA.

Ainsi, pendant un (1) mois, après avoir reçu le quitus de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) et la Commission Régionale du Contrôle des Assurances (CRCA), la SCG-Ré a émis 250 000 nouvelles actions sur le marché financier de la CEMAC, à raison de 20 000 FCFA le titre. Lesdits titres pouvant être acquis au cours de la période de souscription allant du 1er au 30 novembre 2022 devraient notamment permettre de faire passer le capital social du réassureur gabonais de 10 à 15 milliards de FCFA.

L’opération était ouverte à toute personne physique ou morale. Ces rencontres se sont déroulées sous deux formats, à savoir des rencontres privées avec des investisseurs et des présentations grand public. Au total, sept pays d’Afrique et un pays d’Europe ont été touchés par la campagne de placement et de souscription conjointement organisée avec l’intermédiaire financier Africa Bright Securities (ABS), l’Arrangeur et Chef de file de cette opération. Il s’agit du Gabon, du Cameroun, de la République du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, la Guinée Équatoriale, le Tchad et la France. Aux investisseurs de ces pays et à la diaspora africaine de France, la SCG-Ré a présenté les mérites de cette opération qui a suscité un fort intérêt par les souscripteurs potentiels.

Notons que cette opération démontre l’intérêt croissant des investisseurs institutionnels et individuels pour les actions des sociétés africaines, le maître mot étant « la réappropriation de notre économie africaine ».

La prochaine étape étant l’introduction en bourse de la SCG-Ré. « Au nom des Actionnaires historiques, du Conseil d’Administration, de la Direction Générale, des Managers et du personnel de la SCG-Ré, nous tenons à remercier nos nouveaux actionnaires pour avoir contribué au succès de notre opération. Nous tenons à les rassurer que nous continuerons à travailler avec diligence, efficience et rentabilité pour continuer à créer de la valeur. », dixit l’Administrateur-Directeur Général de la SCG-Ré, le Dr Andrew GWODOG.